un présent plus-que-parfait

Jacqui Kenny cloudfront.net.jpg

Affairé, sur le pas de la porte, il aurait aussi bien pu penser au portefeuille qu’il avait en poche ou à la chemise qu’il avait choisi de porter ce matin-là ou encore aux clés de la maison, aux freins de la voiture, au prochain voyage, au premier voyage sur la lune, au suivant sur Mars mais non, ce fût elle qui lui vînt à l’esprit.

Une image comme une autre qui existait comme les autres dans sa tête à lui. Rien de plus, rien de moins. Une illusion, autant dire.

Cette sécheresse lui dévorait les mains tandis qu’il faisait tourner la clé dans la serrure. Son coeur qui ne lui avait heureusement rien demandé continuait de battre dans sa cage thoracique.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.