il était une fois l’âme

saut de l'ange.jpg

Il s’assit sur le rebord du lit défait. Le monde avait commencé il y avait bien longtemps. Un feu d’artifice à l’horizon sombre du jour lui rappela l’incidence énigmatique du désir sur la réalisation martiale de ses plans. Comme un rayon de soleil crève le rideau de nuages de plomb, un souvenir filtra le voile presque parfait de ses pensées productives, de sa volonté. Saurait-il jamais ce qui avait eu lieu? Quelque chose avait donc eu lieu? Et pourquoi, au fond, si rien n’avait eu lieu, rien n’avait-il eu lieu? Le savait-il seulement, par amour de soi? Il évita l’écueil de l’un de ses monstres intérieurs avec habilité, science et maîtrise. Au dessus de lui planait la conscience muette dont le coeur bat et attend.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.