un si profond sommet

Il se rétractait. Il cherchait sur une carte invisible, épinglée dans son thorax, le souvenir d’un rêve. Tout intérieur. Et dont les limites se perdaient avec celles du ciel quand on fermait les yeux. Respirer. Continuer. Était-ce seulement possible? Comme le monde était possible? Respirer. Continuer. Pour la première fois, cela lui semblait possible, sans qu’il ne sût en rien comment.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.