les plus déserts lieux

DSC03793.JPG

Il n’avait de paix non plus la nuit qui douce et calme le tenaillait. Elle l’enlaçait, elle l’embrassait, elle n’avait de cesse de l’aimer et de le lui signifier. Parfois il fermait les yeux et le silence relatif dans l’obscurité de la pièce se posait sur ses tympans, qui elle, n’entendaient pas. Il écoutait. Il écoutait, il écoutait en vain, le bruit que fait une absence dans le ciel étonnant des êtres humains. Une question s’élevait dans sa nuit blanche, qui semblait trancher son mutisme mais qu’était-ce donc au fond, un être humain?

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.