la mala noche

Son regard sévère la scruta un instant. Elle sentait se dissoudre en elle toute fierté. Tous les yeux qu’elle était à présent capable d’imaginer se figeaient sur elle avec sarcasme. Elle était démasquée! Pire! Elle n’était plus qu’un masque! Le sentiment qu’elle avait de sa faute était tel qu’elle se serait volontiers accusée de crimes qu’elle n’avait jamais rêvé de commettre pour soulager la désagréable sensation qu’elle avait de n’avoir absolument rien fait qui pût légitimer un tel sentiment de culpabilité.
Que ce dernier lui dévorât ce qui lui restait de tête était le moindre des maux!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.