le curieux banquet

HistoireDesMétéores_-_p473.jpg

Je serai brève. Les évènements qui se sont ensuivis depuis hier nuit m’étonnent, et je dois dire toutefois, que ce qui m’étonne le plus est de n’en être pas  vraiment surprise. Je me suis absentée de la tablée fantastique qui me tient en haleine depuis quelques heures déjà. Nous avons passé le dessert et je passe aussi la succession curieuse de plats dignes d’un banquet de Riquet à la Houpe. Pinocchio me tient à l’oeil. Il a bien sùr convié le petit Chaperon vert. Il est cependant très agité du fait de ses cinq pièces d’or enterrées au pied d’une tour de substitution. Je me dois d’y retourner à l’instant si je ne veux pas soulever sa grave petite colère d’enfant. Il est déjà bien difficile de soutenir ce rythme étrange. Aucune complication ne serait la bienvenue. Chacun le comprendra bien.

Un peu plus tard dans la nuit… j’écris à la lumière d’une faible flamme, il s’est assoupi, toujours agité il a insisté avant de fermer les yeux pour que je lui dessine ‘une abstraction’. Ça ne recommence plus puisque ça continue. Il s’agit de tenir bon.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.